Dirigeants et travailleurs indépendants

Les chefs d'entreprise et les travailleurs indépendants ont des droits à formation au même titre que les salariés.
Les dirigeants d’entreprise et travailleurs indépendants peuvent bénéficier de droits à la formation professionnelle, tour d’horizon des dispositifs existants.

LE CPF

Les dirigeants salariés disposent des mêmes droits à la formation professionnelle que les salariés.
De ce fait, ils bénéficient du Compte personnel de formation (CPF) et aux actions de formation inscrites au Plan de formation de l’entreprise.
Depuis 2020 et pour les droits acquis en 2019, en travaillant à temps plein, le compte personnel de formation (CPF) est alimenté de 500 euros par an dans la limite de 5 000 euros au total. Toutes les informations sur le CPF sur notre page dédiée.
Les autoentrepreneurs, gérants d’EURL ou de SASU, artistes-auteurs, intermittents du spectacle, membres d’une société de portage salarial ou d’une CAE ont également droit au CPF. Il faut cependant s’acquitter de sa contribution au financement de la formation professionnelle (CFP) pour que son CPF soit alimenté.

Consultez votre compte CPF sur le site officiel.

Besoin d’un conseil et d’un accompagnement pour votre projet de formation en langues ?
Contactez-nous par mail ou par tél au 01 47 78 45 80

L’AGEFICE

L’AGEFICE s’adresse aux dirigeants non-salariés du commerce, de l’industrie et des services.
Il assure la gestion des fonds issus de la collecte de la Contribution à la Formation Professionnelle (perçue par l’intermédiaire des URSSAF ou la Sécurité Sociale des Indépendants) et le financement des formations pour les Chefs d’entreprise, Dirigeants non- salariés et leurs Conjoints collaborateurs ou Conjoints associés.
Le budget pour les formations en langue est de 2450€ nets de taxe par an.
Consultez le site de l’AGEFICE ou contactez-nous pour être conseillé.

Le FIFPL

Le FIFPL s’adresse aux travailleurs indépendants, membres des professions libérales (à l’exception des médecins), qui exercent en entreprise individuelle ou en qualité de gérant majoritaire (TNS).
Ils doivent être inscrits à l’URSSAF en tant que travailleur indépendant, ne pas être inscrits au Répertoire des Métiers, et être enregistrés sous un code NAF dépendant du FIF PL.

Le budget pour les formations en langue est fonction de votre secteur d’activité. Vous pouvez consulter vos droits en suivant ce lien et le site du FIFPL pour plus d’informations.